Amanite tue-mouches, champignon des chamans

Publié le par Wolfshade de Kadath

Amanite tue-mouches ou Fausse oronge,  Amanita muscaria, au pays des Merveilles

 

2010111720101117 08

En cercle de sorcière

 

2010111720101117 12

2010111720101117 13

Un trio

 

2010111720101117 14

 

Des jeunes

 

2010111720101117 15

 

Le champignon des chamans.

Sa magnifique couleur lui a valu d’être très populaire dans les contes de fées et de sorcières. Quand on le rencontre en cercle autour des sapins, on se croit transporté au pays de Blanche-Neige, on s'attend presque à rencontrer Atchoum ou Grincheux ou un Elfe.

Très commune, cette amanite arrive en fin d’été et à l’automne, d’autant plus si la saison a été humide comme l’été dernier, dans les bois de feuillus, de conifères, les taillis et endroits aérés. Cette année lui a été propice, l’automne étant très doux, elle a proliféré un peu partout.

Toxique mais non mortelle. Elle peut être confondue avec l’amanite des Césars ou oronge vraie qui est comestible et rare, d’aspect proche par sa couleur orangée. En effet l’amanita muscaria devient orange clair à brun clair en vieillissant.

Elle peut mesurer entre 5 et 20 cm, son chapeau d'un diamètre de 10 à 15 cm pour les plus belles, est rouge vif, rouge vermillon ou orangé recouvert de verrues blanches. Les lamelles blanches ou blanc crème sont libres et serrées. Le pied est blanc, cylindrique, bulbeux à la base comme toutes les amanites, il comporte un anneau blanc, ample et retombant.

Ce champignon est utilisé depuis des temps immémoriaux par les chamans pour certains rituels. Très célèbre chez les chamans de Sibérie et d'Amérique du Nord pour les Amérindiens, parce que c'est probablement une des seules plantes psychotropes que l'on trouve sous ces latitudes. Après séchage, ses propriétés hallucinogènes (grâce au muscimol alcaloïde hallucinogène) permettent d'atteindre un autre niveau de conscience pour permettre de "voir" en produisant une sorte d'ivresse agitée, suivie d'un sommeil profond mais provoquent d'importants maux de tête au réveil, voire des vomissements et des diarrhées. Gare à la gueule de bois !

On sait que les membres d'une tribu assistant à ces rituels buvaient l'urine produite par le chaman, en effet, les alcaloïdes mêmes dilués contenus dans l'urine après ingestion du champignon produisaient encore quelques effets.

Même s'il est bien joli et non mortel, évitez de mettre ce champignon dans vos omelettes, il est réellement toxique.

A conserver chez soi seulement en photo.

link vers wikipédia

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Katell 30/11/2011 14:04


Très belles photos !


Sa beauté fait que ce champignon est le préféré des enfants d'avant (nous !), c'est celui qu'on dessinait toujours et qu'on voit encore dans les anciennes illustrations et les dessins
animés. J'ai l'impression que les nouveaux médias l'utilisent moins, principe de précaution ?... Je le savais toxique mais ne connaissais pas tout ce que tu nous expliques, c'est passionnant
comme d'habitude. Heureuse que tu aies de nouveau le temps de nous instruire et nous distraire, Wolfshade !

Wolfshade de Kadath 01/12/2011 13:41



Si cela instruit quelqu'un c'est super,  et distraire encore plus.  Hélas,  je ne viens pas souvent enrichir mon blog,  faute de disponibilité,   d'envie de le
faire,  ou d'idées aussi.   Pour cet article je ne suis pas allée trop loin volontairement dans les renseignements sur ce champignon, il y avait plus de choses à dire, 
il ne faut pas que cela ressemble à une incitation à la consommation  (je n'ai pas testé moi-même ce champignon alors je ne peux pas trop m'avancer non plus )  sinon c'est facile à trouver en faisant une recherche sur le net.